Queyras : La Voix de la vérité

 

Page 1 (Medium).jpg

 

 

page 2 (Medium).jpg


Page 3 (Medium).jpg


page 4 (Medium).jpg

 


page 5 (Medium).jpg

 


page 6 (Medium).jpg


page 7 (Medium).jpg

 


page 8 (Medium).jpg

 


page 9 (Medium).jpg

Queyras : La Voix de la vérité dans Autrefois artfichier_764462_3414173_201402093838996


Archive pour août, 2014

Le tour de France à Arvieux en Queyras le 19 juillet 2014

19 Juillet 2014 : Le tour de France passera à Arvieux en Queyras (1550m)

après avoir franchi le col d’Izoard (2360m) pour une arrivée dans une station voisine.

                                          www.arvieux-izoard.com

 

Le tour de France à Arvieux en Queyras le 19 juillet 2014 dans Vie locale

 

 dans Vie locale

Hommage à Sylvain LOYAUX, technicien de la commune d’Arvieux en Queyras

Sylvain.jpg

 

1/ Communiqué  du 7 mars 2014

« La vallée d’Arvieux et le Queyras sous le choc : Sylvain LOYAUX,
jeune technicien de 35 ans chargé de mission développement-travaux à
la mairie d’Arvieux depuis 3 ans, est décédé vendredi 6 mars sur les
pentes du Chaberton, emporté par une avalanche.

Ce chamoniard, sportif accompli, aimant tant arpenter les pentes
ensoleillée du Queyras et des Hautes Alpes, s’élancer dans un couloir
à ski, dans le ciel du Queyras en parapente, sur les sentiers à pied
ou à vélo, n’en était pas moins un travailleur de qualité et d’une
grande écoute et disponibilité.

Sa compagne, Bérengère, spécialiste reconnue des milieux aquatiques et
du risque inondation au Parc régional du Queyras, le suivait
volontiers car tout autant passionnée de montagne.

Le conseil municipal d’Arvieux, les collègues de Sylvain et tous leurs
amis, ses collègues du Parc et les élus, les Arvidans, prennent part à
sa douleur et lui adressent leurs sincères condoléances ainsi qu’aux deux familles »
Alain Blanc Maire d’Arvieux

 

2/ Hommage lors des obsèques

Sylvain,

Trois ans à peine à la mairie d’Arvieux,

et tu t’étais déjà fait un nom – Sylvain – qui allait si bien avec nos forêts de mélèzes et de pins.

 

Sylvain,

 

Tu ne parlais pas beaucoup, moi non plus,

mais la confiance et notre entente remplaçaient les paroles.

Tu t’es investi à fond dans ton travail,

Ton bureau rempli de dossiers t’attend.

Montagnard, tu avais compris notre vallée, tu savais être à son écoute.

 

On me dit aujourd’hui :

« homme calme et souriant, technicien disponible et compétent »

« interlocuteur compétent, toujours disponible, avec qui s’était établi une relation de confiance »

« travailleur de qualité et d’une grande écoute et disponibilité ».

J’aurais du te le dire avant, Sylvain.

 

Mais ton humanité dominait le technicien :

« gentleman intelligent et profond »

« Être lumineux, au sourire incomparable de bonté et de douceur, à la grande gentillesse ».

 

La montagne était ta passion.

Sportif accompli, tu aimais tant arpenter les pentes ensoleillée des Alpes, t’élancer dans un couloir à ski, dans le ciel du Queyras en parapente, sur les sentiers à pied ou à vélo.

 

Ta compagne, Bérengère, grande spécialiste des milieux aquatiques et inondation au Parc régional du Queyras, te suivait volontiers car tout autant passionnée de montagne.

 

Sylvain, ton sourire laissera une trace indélébile dans nos coeurs,

Et quand notre immense peine sera diluée

nous repenserons à toi avec confiance

et tu nous apporteras la sérénité

Sylvain, notre ami, au revoir.

 

15 mars 2014

Alain Blanc

Maire d’Arvieux

Investissements commune d’Arvieux en Queyras 2008-2014 et projets en cours

Cliquez sur la photo pour agrandir

Page 1 (Medium).jpg

Page 2 (Medium).jpg

page 3 (Medium).jpg

Page 4 (Medium).jpg

Cinq millions d’euros investis en 5 ans dans des domaines très divers, directement en lien avec la vie de la vallée. La municipalité a fait son travail !

Des projets très importants en cours, soit engagés soit au stade de l’appel d’offre ou du permis de construire.

Une volonté de poursuivre le travail dans l’unité du Queyras (remontées mécaniques, office de tourisme, ACSSQ, Parc du Queyras).

Chrono du Coin d’Arvieux en queyras en 4 photos

 

Le Coin vers 1880.jpg

Ci-dessus vers 1880, ci-dessous vers 1900

 

Le Coin 1890.jpg

Le Coin1930.jpg

Ci-dessus vers 1930, ci-dessous vers 1980

Le Coin 1980.jpg

Passation de pouvoir à Arvieux en Queyras le 4 avril 2014

MAIRIE D’ARVIEUX  VENDREDI 4 AVRIL 2014

 

AVANT : Alain BLANC

Avant.JPG

 

APRES : Philippe CHABRAND

Après.JPG

Premier adjoint : Christian BLANC Le Coin

Deuxième adjoint : Marc BLANC Brunissard

Troisième adjoint : Vanessa COLLATTI La Chalp

A la Communauté de Communes : Le Maire et 1er adjoint (obligatoire par la loi).

Au Parc du Queyras : Le maire et Alain Blanc

Au Syndicat Mixte et régie syndicale des remontées mécaniques : Le maire

 

Le Queyras et les filles blondes

11457239-femme-blonde-se-tenait-sur-la-montagne-enneigee.jpg

Le Queyras est un pays d’hommes bruns et de femmes brunes (voir histoire du Queyras par ailleurs).

 

Aussi quand le Queyras s’est ouvert au tourisme, des vacancières blondes sont arrivées. Curieux, émerveillés, émoustillés, les jeunes queyrassins avaient du mal à « se tenir tranquilles ».

 

La rareté faisait aussi la difficulté pour atteindre le « but » convoité ! Quelle fierté alors de se promener avec une blonde, quelle jalousie celà engendrait !

 

De nos jours, on n’y prête (presque) plus attention mais souvent dans la mémoire des vieux queyrassins reste  une flamme, une fée blonde, passagère mais regrettée.

Blonde.jpg

 

Le Queyras est une île

 

Porte photo coeur 010.jpg

Fort Queyras. Photo AB

Le Queyras est une île. Coupée du monde, au bout du monde. Qui pense se suffire à elle même, les habitants ont ce réflexe d’insulaires.

Le monde, sur la terre ferme, bouge, change mais ce changement n’est pas perçu sur l’île, ou alors avec un décalage de plusieurs années.

 

Bardés de certitudes et d’un certain entrain de vivre, les îliens font des erreurs d’analyse et s’étonnent que le monde se détourne d’eux. Comment, nous, sur une île aussi célèbre, on nous ignore !

Des îles célèbres, le monde en est rempli, encore plus authentiques, plus accueillantes, plus chaleureuses, plus « qualitatives »…

L’île se dépeuple touristique-ment et les autochtones regardent vers le continent, la côte. Les enfants partent les premiers, les parents font des projets de retraite au soleil et/ou en plaine. Plusieurs investissent ailleurs…

L’île se porte bien, vit sur son passé glorieux mais n’anticipe pas pour bâtir un avenir solide. Chacun a bien sa petite idée mais rien n’est mis en commun pour trouver les solutions à une récession que tout le monde reconnaît en privé mais que personne ne veut nommer en public. L’illusion est maîtresse de l’espace et tout le monde fait semblant.

L’inondation de l’île, çà c’est du concret, du vivant, un combat pour la survie, la justification que « vivre et travailler au pays », ce n’est pas du pipeau. Courbons l’ échine, serrons nous les coudes, qu’il est bon de sentir cette solidarité insulaire qui se perpétue dans le temps.

Oui mais quand l’eau se sera calmé, que le soleil sera revenu, que les dégâts seront réparés, qui verra l’utilité de parler d’avenir puisque l’avenir aura été bâti à coup de pelles mécaniques ?

Le Montagnard n’est pas dans le Queyras

CHIANALE, Italie, premier village (aux toits de lauze) derrière le Col Agnel en venant du Queyras.

 

Menu spécialités locales : 9 plats + dessert, pain, vin, eau, café, goutte : 25€ tout compris

 

http://www.lemontagnard.it/

Tél/fax : (39) 0175 95 01 00

 

Panneau Le Montagnard C.jpg

 

 

lauze C.jpg

 

panneaux C.jpg

 

outils c.jpg

 

Cloches C.jpg

 

fond C.jpg

 

Pont c.jpg

 

 

Col Agnel : Inauguration de la réserve MAB Unesco Queyras-Mont-Viso

Ségo 3.jpg

 Alain (votre serviteur) aux côtés de Ségolène ROYAL ministre de l’environnement.

Logo MAB.png

Un nouveau territoire Alpin reconnu par l’UNESCO : le réseau mondial des Réserves de Biosphère intègre les territoires autour du Mont Viso

NB : Deux photos en fin d’article…

Au printemps 2013, les territoires français  et italien situés de part et d’autre de la frontière autour du Mont Viso ont obtenu la reconnaissance internationale de l’UNESCO « Man and Biosphere ».
Désormais, il existe deux Réserves de biosphère voisines, totalisant 294 000 hectares, 266 000 habitants répartis entre 450 m et 3841m  et incluant 4 sites déjà classés au patrimoine mondial de l’Unesco. La démarche transfrontalière entreprise est reconnue comme exemplaire et l’accord de coopération entre les Etats français et Italien permettra automatiquement l’avènement de la 13ème Réserve de biosphère transfrontalière au monde

Lancé en 1971 par l’Unesco, le programme sur l’Homme et la biosphère encourage les recherches et programmes d’actions interdisciplinaires pour une gestion durable des ressources, qu’elles soient naturelles, économiques ou humaines. Les intérêts de cette désignation sont multiples comme reconnaître la place de l’Homme au centre des projets, intégrer un réseau mondial, valoriser les mouvements coopératifs, faire reconnaître les années de coopération franco-italienne et faciliter les sources de financement au niveau européen.  Cette désignation renforce l’accès à l’éducation pour tous prôné par l’Unesco. Elle renforce la notoriété du territoire auprès du grand public et devient ainsi à une autre échelle un nouveau lieu de destination. La désignation en tant que Réserve «Man and Biosphère» est obtenue pour une durée de 10 ans.

Pas de nouvelles règlementations mais la valorisation de l’existant
La nouvelle Réserve de biosphère comprend des espaces ayant déjà une règlementation reconnue au niveau national pour la conservation des patrimoines. La reconnaissance se fonde sur la synergie des acteurs, les habitants, élus et socio-professionnels pour construire  conjointement  l’avenir durable de leur territoire.

Côté français : 21 communes entrainées par le parc naturel régional du Queyras
Les communes d’Abriès, Arvieux, Aiguilles, Briançon, Ceillac, Cervières, Château-Ville-Vieille, Eygliers, Guillestre, La Roche de Rame, Molines-en Queyras, Mont-Dauphin, Puy-Saint-André, Risoul, Ristolas, Saint-Crépin, Saint-Martin de Queyrières, Saint-Paul-sur-Ubaye, Saint-Véran, Val des Prés et Villard-Saint-Pancrace appartiennent à la Réserve de Biosphère.
Visible à l’échelon international, elle est constituée de trois zones, celle centrale (zones protégées), celle tampon (villages constitutifs du Parc naturel régional du Queyras) et celle de coopération (communes limitrophes du parc). Le Parc qui a porté la candidature est chargé d’animer le démarrage de la Réserve de biosphère Mont-Viso.

Côté italien : 88 communes
Les communes s’étendent d’Ouest en Est de Pontechianale à Monticello d’Alba et du nord au sud de Bobio Pellice à Montanera, à proximité de Cunéo.

 

Voir aussi : Inauguration_MAB 6 juillet 2014

Ségo 1.jpg

Les discours à la tribune au col Agnel 2744m d’altitude.

 

ségo 2.jpg

Les deux territoires unis symboliquement

 

12

Milagradi |
RESIDENCE ESSONIA |
Feabea |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Geraldmetroz
| Chipieetcanaille
| Unehistoiredeux