Le Queyras est à vous, tout à vous

Le Queyras est à vous, tout à vous dans Tourisme doux queyras

Vous êtes seul (ou presque) dans le Queyras  www.queyras-montagne.com

N’ayez pas peur de cette solitude, c’est les vacances !

Au Queyras il faut aller pour croire que c’est ainsi.

Pas de bruit, pas de foule, pas de boite, pas de grand magasin…

L’acteur c’est vous, le régisseur aussi. Vivez votre vie tout simplement.

Acteur de votre tranquillité, de votre repos. Les coqs chantent-ils encore ou sont-ils assoupis par le modernisme déferlant ? Pas ici.Vous apportez le vôtre mais vous vous apercevez que vous pouvez vous en passer.

Hors d’ici ciné et fast food, méga-stores et méga-constructions. Point d’autoroute (on s’en passe), les voitures on s’en passe aussi.

Les enfants se mettent à imaginer…Ils jouent d’un bout de bois, d’un caillou tout lisse, d’une touffe d’herbe récalcitrante. Tout çà sous les moqueries goguenardes des corneilles et des geais. Les marmottes sifflent de joie en vous voyant « té bonjour citadin tremblotant, approche ».

Acteur touristico-jaloux de pas être assez seul pour savourer votre plat de résistance : Le Queyras tout beau.

 

 

 


Archive pour 4 juin, 2013

Le Queyras est à vous, tout à vous

Le Queyras est à vous, tout à vous dans Tourisme doux queyras

Vous êtes seul (ou presque) dans le Queyras  www.queyras-montagne.com

N’ayez pas peur de cette solitude, c’est les vacances !

Au Queyras il faut aller pour croire que c’est ainsi.

Pas de bruit, pas de foule, pas de boite, pas de grand magasin…

L’acteur c’est vous, le régisseur aussi. Vivez votre vie tout simplement.

Acteur de votre tranquillité, de votre repos. Les coqs chantent-ils encore ou sont-ils assoupis par le modernisme déferlant ? Pas ici.Vous apportez le vôtre mais vous vous apercevez que vous pouvez vous en passer.

Hors d’ici ciné et fast food, méga-stores et méga-constructions. Point d’autoroute (on s’en passe), les voitures on s’en passe aussi.

Les enfants se mettent à imaginer…Ils jouent d’un bout de bois, d’un caillou tout lisse, d’une touffe d’herbe récalcitrante. Tout çà sous les moqueries goguenardes des corneilles et des geais. Les marmottes sifflent de joie en vous voyant « té bonjour citadin tremblotant, approche ».

Acteur touristico-jaloux de pas être assez seul pour savourer votre plat de résistance : Le Queyras tout beau.

 

 

 

Milagradi |
RESIDENCE ESSONIA |
Feabea |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Geraldmetroz
| Chipieetcanaille
| Unehistoiredeux