Conférence régionale des acteurs économiques du tourisme dont le Queyras

Conférence régionale des acteurs économiques du tourisme

5 avril 2012

La conférence régionale des acteurs économiques du tourisme a été organisée à l’Hôtel de Région en présence de Patrick Mennucci (Vice Président délégué au tourisme) et de Pierre Meffre (Conseiller Régional, Président du Comité Régional de tourisme). Ce fut l’occasion de réfléchir, avec les acteurs du tourisme, et de formuler des propositions pour continuer à faire de la région PACA, une terre d’accueil exemplaire.
35 millions de touristes en Provence-Alpes-Côte d’Azur tous les ans.

Le Schéma Régional de Développement Touristique, soumis au vote des conseillers régionaux en juin 2012, définit les grandes orientations de la politique touristique régionale et constitue un outil stratégique au service de tous les acteurs du secteur.

Il vise à dynamiser tous les segments de marchés, intra-régional, national et international, avec deux impératifs :

Une meilleure répartition de la fréquentation sur l’année et sur tous territoires de la région

Une amélioration de l’emploi et de la professionnalisation.

Le tourisme est pour notre région un atout économique important. Il représente 12 % du PIB régional et plus de 7 % de l’emploi régional. C’est donc pour nos territoires un secteur d’activité majeur, aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux, qu’il convient de soutenir en favorisant son adaptation aux importantes évolutions auxquelles il doit faire face.
E-tourisme, emploi, innovations, échanges… étaient au programme de cette journée !

La consommation touristique de la clientèle extra régionale se répartit ainsi :

Sur le littoral : 4,5 milliards d’euros

Dans l’arrière-pays : 2,2 milliards d’euros

En montagne : 0,727 milliards d’euros

En itinérant : 1,1 milliards d’euros

Au total, la consommation touristique de la clientèle extrarégionale s’élève à 8,6 Milliards d’euros (et à près de 10 milliards en y ajoutant la clientèle intra – régionale). Les dépenses des touristes s’élèvent en moyenne à 43 euros par jour et par touriste. Il faut noter que la dépense journalière des touristes étrangers est sensiblement plus élevée que celle des Français : 63 euros contre 38,5 euros/jour. La dépense moyenne fluctue fortement en fonction du mode d’hébergement, de 30 euros en hébergement non marchand à 77 euros en hôtel. Sur la base du profil type de séjour (6,7 jours et 3 participants en moyenne) le budget moyen d’un séjour en hébergement marchand est stimé à 1 230 euros. Le 1er poste de dépense est la restauration, juste devant l’hébergement. Toutefois, l’hébergement est la première dépense des touristes étrangers (33 % de la dépense moyenne).

Le tourisme recouvre une diversité de métiers et d’activités qui se répartissent en quatre grandes catégories :

liées à l’hébergement,

liées à la restauration,

liées à l’organisation et la vente de voyages ou de séjours,

liées au transport des personnes.

 

Rencontres territoriales thématiques
Aussi l’adaptation de la stratégie touristique régionale est-elle en cours d’élaboration. Elle doit aboutir à l’élaboration du prochain Schéma Régional de Développement Touristique, qui concerne la période 2012-2016. Ce schéma touristique doit se faire en lien avec le futur Schéma Régional de Développement Durable pour l’Emploi (SR2DE), plaçant ainsi l’emploi et la formation au coeur de son action.

Les professionnels du secteur seront associés par la Région à la mise en place de ce projet dans le cadre d’une concertation préalable. Le futur schéma doit permettre, dans le contexte économique et concurrentiel actuel, d’accompagner les entreprises à mieux répondre aux exigences accrues des clientèles touristiques. Fondé notamment sur les valeurs de solidarité, il placera l’innovation et le tourisme à vocation sociale parmi ses priorités, tout comme le respect de la préservation de la qualité environnementale, patrimoniale et humaine des destinations touristiques de PACA.

Ces réunions de concertation s’échelonneront du 26 septembre au 6 octobre prochains.

Un nouveau référentiel qualité pour les activités de pleine nature !

A l’heure où les activités de pleine nature telles que le sport en eau vive, la randonnée pédestre ou le cyclotourisme deviennent un maillon fort de l’emploi et de l’activité économique, la Région permet l’émergence d’un référentiel qualité.

Pour continuer de faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur une référence en matière de tourisme durable un groupe de travail régional piloté par le CDT 05 a abouti en avril 2010 au dépôt d’un référentiel auprès du ministère concerné.

« 50 hébergements d’éco-tourisme ! »

Chambres d’hôtes, gites ruraux, villages vacances…Près de 50 hébergements de tourisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur bénéficient de certifications pour leur prise en compte de l’environnement dans l’activité touristique.

Valorisation du terroir, localisation près d’espaces naturels protégés, respect de l’environnement naturel… Des caractéristiques particulières, au coeur de l’éco-tourisme qui séduisent de plus en plus les vacanciers, sensibilisés à l’écologie en Provence-Alpes-Côte d’Azur par des programmes tels que « Ecogestes en Méditerranée ».

« Une référence en matière de tourisme durable »

Soutenu par la Région, le programme AGIR (Action Globale Innovante pour la Région) s’adresse également aux propriétaires de logements éco-touristiques pour faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur une référence en matière de tourisme durable !

Une trentaine de gîtes ont déjà répondu à l’appel à projets A.G.I.R. de la Région pour une meilleure gestion de l’énergie, de l’eau, des déchets et des déplacements.

Par ailleurs, la Région soutient la démarche « Ecogîtes », lancée par la Fédération régionale PACA des Gîtes de France.

Tourisme : l’environnement au coeur de l’action

Participer à des « itinéraires paysans » à la découverte des savoir-faire des agriculteurs, découvrir les fonds sous-marins dans des espaces protégés ou encore randonner sur les sentiers d’un Parc naturel régional en admirant les richesses de la faune et de la flore… Il existe en Provence-Alpes-Côte d’Azur un patrimoine naturel et culturel exceptionnel qui attire chaque année près de 35 millions de touristes.

Une quinzaine d’espaces labellisés…

Avec 6 Parcs naturels régionaux (Luberon, Camargue, Verdon, Queyras, Alpilles et PréAlpes d’Azur), trois parcs nationaux, douze sentiers sous-marins et de nombreuses réserves naturelles (Marais du Vigueirat où l’on visite les digues en calèche, domaine du Rayol où se pratiquent des excursions sous-marines ou des visites guidées, réserve de biosphère du Mont-Ventoux…), Provence-Alpes-Côte d’Azur arrive en tête des régions françaises pour la labellisation de ses espaces naturels protégés.

Il en est ainsi des chambres d’hôtes et gîtes ruraux labellisés « Panda », situés près des espaces naturels protégés, des « Écogîtes », où règnent esthétique et intégration paysagère, environnement rural, calme et naturel, des campings, hôtels et gîtes estampillés « Clef verte », des villages vacances « Chouette nature », qui agissent pour protéger l’environnement, mais aussi des « Hôtels au naturel », où l’accueil est personnalisé et la cuisine issue du terroir, ou encore « Green globe », un label international pour le tourisme et les voyages durables et responsables.

Une carte de l’éco-tourisme

En collaboration avec le Comité régional de tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur (CRT PACA), la Région a impulsé un recensement de l’offre écotouristique sur le territoire régional. Ce travail a débouché sur la publication, cet été, d’une carte de valorisation de l’offre éco-touristique réalisée par le CRT PACA, en partenariat avec les Parcs naturels régionaux, le CRT Riviera Côte d’Azur et les comités départementaux de tourisme.

Cette carte recense les démarches labellisées mises en oeuvre par les acteurs du tourisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour intégrer la dimension environnementale en matière de tourisme et ainsi promouvoir un tourisme plus responsable, davantage orienté vers la découverte d’une nature préservée.

Pour pratiquer un tourisme durable en Provence- Alpes-Côte d’Azur, vous pouvez vous procurer cette carte, véritable guide de l’éco-tourisme régional, auprès des offices de tourisme de la région ou des maisons de parcs naturels régionaux ou auprès du CRT PACA.

De plus un blog est maintenant en ligne pour promouvoir les Parcs naturels régionaux à travers le réseau inter-parcs animé par Pierre Vetillard :

Le blog www.mesescaparcs.fr du Comité Régional du Tourisme (CRT) PACA est en ligne depuis vendredi 23 mars 2012.

Il s’agit du journal de bord d’Hélène, une journaliste qui part à la découverte d’un tourisme responsable et durable au sein des parcs naturels régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Il développe 4 rubriques : « Mes Escaparcs », avec les reportages d’Hélène, « Les Parcs » avec la présentation du territoire, « Tourisme Responsable » qui décrit la démarche de la région dans ce secteur et « Partenaires » qui apportent des informations sur les partenaires de l’opération.

Rédacteur L H

 

Milagradi |
RESIDENCE ESSONIA |
Feabea |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Geraldmetroz
| Chipieetcanaille
| Unehistoiredeux